La monnaie locale

Les Pyrènes : la monnaie locale complémentaire de l'Ariège

Dédoublement de la masse monétaire

Pour chaque pyrène émis, 1 euro est placé sur un compte bancaire en garantie.

Ce fonds de garantie est mobilisé par notre banque partenaire la nef pour octroyer des crédits à des porteurs de projet de l’ESS si possible sur notre territoire.

Les Pyrènes, pour quoi ?

Le développement économique local

  • L’outil d’échange (la monnaie locale) reste sur le territoire. Une économie circulaire est ainsi encouragée, et une masse monétaire est stabilisée. 
  • Cette masse monétaire est même accrue. Lorsqu’un particulier échange 100 euros contre des Pyrènes, les 100 Pyrènes obtenus sont alors créés. Le résultat est donc 100 € + 100 Py = 200, alors qu’il n’y avait au départ que 100 Euros. 
  • Ces 100 € obtenus par Monnaie09 sont placés. Des micro-crédits sont alors rendus possibles et favorisent la création d’activités.
  • Les 100 Pyrènes créés et échangés contre ces euros vont circuler durablement sur le territoire.
  • L’incitation à la consommation locale en Pyrènes est donc source d’enrichissement pour le territoire et contribue à la création d’activités.

L’éco-responsabilité

  • La consommation en Pyrènes favorise les circuits courts et l’économie circulaire.
  • La charte de Monnaie09 et le principe d’agrément des prestataires encouragent les conduites éco-responsables (évolutives).
  • Les monnaies locales s’inscrivent dans la mouvance des territoires en transition. Elles accompagnent la cohérence des initiatives soucieuses d’environnement.

La résilience

  • La monnaie locale doit être dépensée localement. Elle permet donc de révéler les biens et les services qu’il est utile de relocaliser. 
  • Les chaînons manquants à une économie circulaire bien optimisée incite à la création d’activités dans des domaines spécifiques. En améliorant les boucles d’échanges, le territoire gagne en souveraineté et en solidité. 
  • Les éventuelles crises financières à venir seront mieux amorties si des dynamiques de monnaies locales sont établies et popularisées. 

La citoyenneté

  • La participation citoyenne est au cœur des débats sociétaux. Les monnaies locales favorisent l’implication des populations dans les enjeux locaux. 
  • Aux besoins spécifiques d’un territoire, des réponses locales sont identifiables. Les monnaies locales sont un outil de convergence parce qu’elles invitent les citoyens à établir ce constat et à y répondre.
  • Les monnaies locales font appel aux consciences, aux implications et aux responsabilisations individuelles afin de recréer du commun.

L’enjeu monétaire

  • La masse monétaire globale (mondiale) est directement liée à un total d’endettements des Etats, des entreprises et des particuliers. Elle est conditionnée à des dettes, et donc limitée
  • La rareté de la monnaie sur un territoire, et donc la relative pauvreté de ce territoire, a deux origines :
    • le faible pourcentage de la masse monétaire globale dédiée à l’économie réelle (2 à 5%). Cela impacte tous les territoires
    • le déficit récurrent du commerce extérieur du territoire, comme on le dit d’un pays. Cela participe notamment à l’inégalité des territoires en terme de revenu par habitants.
  • Les monnaies locales ne sont pas spéculatives, les épargner ne rapporte pas. La masse monétaire qu’elles créent s’échange sur le territoire et ne stagne pas 
  • Plus une monnaie circule, plus elle créée de richesses
  • En relocalisant les échanges et en maintenant chez nous une masse monétaire pérenne et dynamique, notre monnaie locale oeuvre contre la paupérisation du territoire et de ses populations.