Catégorie : Volvestre-Séronnais-Azilois

Les Pyrènes : la monnaie locale complémentaire de l'Ariège

CIVAM BIO 09 : petites annonces

Ils appellent au maintien des marchés de plein vent et invitent chacun à agir là où il est :http://www.bioariege.fr/article/infos-covid-19#Collectivités-citoyens(cette page sera mise à jour régulièrement) Solidarité productions agricoles pendant la période de confinement : Légumes à écouler : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1RYBw-1NtYvYqWq92ZUwBV8g3-wltKhOKSRW-yHlnkx0/edit#gid=0 Viandes, fromages et autres produits à écouler : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1JsdeMkn5VcJmWB15XBqg2pK13la1InsImHl82UGXDZU/edit#gid=0 PRODUCTEUR cherche bénévole pour aider à faire…
Lire la suite

La Dépêche : Sainte-Croix-Volvestre. Le pyrène star d’un film sur le marché

Olivier Asselin est venu au village un jour de marché pour réaliser une vidéo de la monnaie complémentaire, le pyrène. Il était accompagné par Bertrand Tullier, de l’association Monnaie 09. Sur le marché, de nombreux commerçants acceptent cette monnaie qui circule aussi à l’épicerie du Lac.

La Dépêche : Sainte-Croix-Volvestre. Ciné-débat animé par l’association Monnaie 09

Les habitants du village étaient invités à la projection du film
«Devises trompeuses», tiré de la collection «Changer l’argent», proposée par la coopérative DHR.
Une projection qui s’est poursuivie par un temps d’échange en compagnie de Jean-Claude, Philippe et Bertrand, de l’ensemble Monnaie 09.

La Dépêche : Sainte-Croix-Volvestre. Monnaie 09 recrute un salarié

L’association Monnaie 09 avait décidé de mettre en place une procédure de recrutement, à la suite d’un dispositif d’accompagnement local, lorsque Bertrand s’est porté candidat. Son profil correspondait en tout point à ce que l’association recherchait : éligible aux empois aidés, compétent sur les questions administratives et sur la monnaie locale.

La Dépêche – Sainte-Croix-Volvestre « Dessine-moi une monnaie locale »

Une monnaie locale complémentaire dans le Couseran, l’idée peut paraître saugrenue, voire utopique, pourtant il n’en est rien. Interview croisée des trois porteurs du projet aux pieds bien sur terre : Jean-Claude Geoffrey, Henri Boisgrollier et Bertrand Thuillier (producteur).